Bertrand Chédé – Directeur Île-de-France chez Sport dans la Ville

Auteur

3 avril 2023

Si une vidéo est présente au sein de cette publication, celle-ci ne sera lisible qu'après acceptation des cookies déposés par notre partenaire YouTube.

Dans le cadre de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix du 6 avril, nous avons eu le plaisir de recevoir Bertrand Chédé, directeur Île-de-France chez Sport dans la Ville, une association qui assure la mise en place et l’encadrement de centres sportifs dans des quartiers prioritaires, permettant de favoriser l’insertion sociale et professionnelle de jeunes âgés de 6 à 25 ans.


Sport dans la Ville en résumé ?

Sport dans la Ville, c’est une association qui est née à Lyon en 1998, qui a pour objectif
d’accompagner les jeunes des quartiers prioritaires dans leurs rêves et leurs
réussites. Comment on fait ? On rénove et on construit des terrains de sport dans les
quartiers. Ensuite, on leur propose des séances sportives gratuites tout au long de l’année. Ça
commence à 6 ans jusqu’à 25 ans, on est là tout au long de l’année scolaire. Et à partir du
sport, pour les plus grands, 14/15 ans, on va commencer à se poser des questions sur
l’insertion professionnelle, l’insertion sociale, le stage, Parcoursup, un emploi et un rêve
d’entrepreneuriat. Et donc l’idée, c’est de passer d’un programme de sport à un programme
de jobs et d’insertion.

Quelques chiffres clés ?

Sport dans la Ville, c’est 10 000 jeunes accompagnés sur la partie sportive, mais c’est aussi 3
000 jeunes, accompagnés sur la partie d’insertion professionnelle et un peu plus de 400
entreprises créées grâce à l’accompagnement sur l’entrepreneuriat. On est présent sur 4
régions : Île-de-France, Hauts-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et région PACA. 60 villes, 35
terrains. Et puis c’est aussi de l’impact. 91% des jeunes qu’on accompagne aujourd’hui, sont
en sortie positive, donc sont en emploi ou en formation. Et puis, de l’impact aussi sur le
sport. Plus de 30% des jeunes, qui arrivent chez Sport dans la Ville et sur un terrain, n’avaient
jamais fait de pratique sportive en dehors de l’école. Ça monte même jusqu’à 40 % chez les
jeunes filles.

Quelles valeurs véhiculées auprès des jeunes ?

Il y en a plein des valeurs. Allez, on va se concentrer sur quatre. La première, c’est l’esprit
d’équipe. Évidemment, on parle de sport, comment on cohabite tous ensemble. Évidemment,
on a des programmes sur la cohabitation, la lutte contre les discriminations mais aussi les
déconstructions des stéréotypes de genre donc les garçons, les filles, comment on fait du sport
tous ensemble, comment on travaille tous ensemble. Les entrepreneurs, les chefs
d’entreprises, les mentors, les jeunes, les éducateurs, donc vraiment faire famille, c’est un des
premiers sujets. On a évidemment aussi, le respect. Respect des horaires, respect des règles
du jeu, se respecter les uns les autres, c’est extrêmement important à tout âge, pour se
construire. On a le sujet de la solidarité, c’est peut-être le meilleur des mots. On est une
association avant tout et donc l’idée c’est de créer des ponts avec des associations
internationales, c’est de faire du transfert entre chacun des programmes, entre chacun des
quartiers dans lesquelles on intervient, de se faire toutes ces rencontres. Et enfin, c’est le
dépassement de soi. Comment on arrive à avoir des modèles de réussite extrêmement
inspirants. On est là pour faire du sport loisir et on est là pour faire réaliser les rêves de chacun,
mais évidemment, plus haut on pourra amener l’ensemble de ces jeunes, plus on sera satisfait.

Un exemple de partenariat entreprise ?

Les Jeux olympiques de Paris 2024 approchent à grand pas et donc, des nouveaux partenaires
apparaissent comme Visa, sponsor officiel des JO et aussi soutien de l’association avec lequel
on travaille sur plusieurs axes. Par exemple, celui de l’ouverture de nouveaux terrains entre
autres à Saint-Denis, où on est challengés sur du design actif de la nouvelle pratique sportive
un petit peu inclusive, et aussi sur le leadership féminin. On va travailler sur des modèles de réussite féminins, les athlètes sponsorisées par Visa, les collaboratrices Visa nous aident à
créer des programmes pour faire des rencontres et valoriser toute cette pratique sportive féminine.


Le sport peut-il changer le monde ?

Vaste question. En-tout-cas, chez Sport dans Ville, on y croit donc on a envie de dire
oui. Comment ? Parce que le sport, c’est une porte d’entrée vers plein de choses. La tagline de
Sport dans la Ville, c’est du sport à l’emploi. Donc, évidemment, la pratique sportive est la
première entrée, mais derrière, comment on accompagne un maximum de jeunes, quelles
que soit leurs différences, quels que soit leurs parcours, sur l’ouverture vers l’insertion
professionnelle, vers la réussite éducative, vers l’entrepreneuriat. Et, ces valeurs qui sont
celles du sport, sur le terrain sont ultra utiles au quotidien, pour arriver à réussir à avancer
dans la vie et réaliser ses projets donc oui le sport peut aider et surtout les gens qui font du
sport peuvent probablement changer le monde.

Un positive word pour conclure ?

Oui, alors peut-être même une citation de Serena Williams : 4 médailles d’or, 22 titres du
Grand Chelem, une femme, noire, issue de quartiers modestes, qui répète qu’elle n’a jamais
pensé qu’elle ne méritait pas ce qui lui est arrivé. Donc en gros le résumé, c’est de se dire
que l’auto-censure est le pire des sujets. Osez, valorisez vos différences, valorisez qui vous
êtes, croyez en vous, c’est le plus important et ça fonctionnera forcément.
féminine.Comments restricted to single page

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous traitons les données recueillies pour vous permettre de laisser des commentaires publics à nos publications.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données à caractère personnel, d’un droit à la limitation du traitement, ainsi que d’un droit d’opposition au traitement de vos données. Vous disposez également du droit de nous faire parvenir des directives spéciales relatives au sort de vos données à caractère personnel en cas de décès, et d’introduire une réclamation auprès de l’autorité de contrôle compétente. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles, vos droits et comment exercer vos droits, vous pouvez consulter notre Politique de protection des Données Personnelles.


Lire aussi...

Pierre Galio - Chef du Service Consommation Responsable de l'ADEME

Savez-vous que 68% des consommateurs considèrent que les marques ne leur permettent pas de consommer de manière plus responsable ?Pour en savoir plus, découvrez l’interview de Pierre Galio, Chef du […]

Lire l'article

Brice Compagnon - Fondateur du magazine WAD et de Casting Office

Découvrez la Positive Interview de Brice Compagnon, Fondateur du magazine We Are Different (WAD) et de Casting Office. Assistant de la Directrice de Casting Odile Sarron au magazine « ELLE », puis recruté par […]

Lire l'article

Violette Viannay - Présidente de l'Association des Personnes de Petite Taille

Pour notre Positive Interview, nous avons eu le plaisir d’accueillir Violette Viannay, Présidente de l’Association des Personnes de Petite Taille (APPT). Elle nous sensibilise sur le nanisme de manière générale […]

Lire l'article
Mentions légales Politique de protection des données personnelles
Aller au contenu principal