Christine Cabon – Directrice Communication P&G Grooming France-Benelux

6 mai 2021

Suite au Positive Talk sur la représentation de la diversité dans la communication et les media, la conversation continue avec la Positive Interview de Christine Cabon, Directrice Communication P&G Grooming France-Benelux.

Comment P&G s’engage sur les questions sociétales ?

P&G s’engage au niveau sociétal à quatre niveaux. D’une part, on s’assure que nos 100 000 salariés soient sensibilisés au sujet de la diversité et que l’on ait une politique RH qui favorise le plein épanouissement de l’ensemble de nos salariés quelles que soient leurs différences. Ensuite, on travaille à trois autres niveaux, évidemment nos partenaires commerciaux comme Publicis par exemple mais aussi les communautés dans lesquelles on est implanté donc essentiellement autour de nos usines et de nos sièges sociaux. Et enfin et surtout nos marques puisqu’en tant que premier annonceur mondial, on a évidemment une responsabilité en termes de construction d’image et de déconstruction des stéréotypes qui peuvent encore être visibles dans les publicités et la communication en général.

Des exemples de campagnes qui encouragent l’égalité des sexes, la diversité et l’inclusion ?

Alors la campagne fondatrice pour nous, c’est Always « Comme une fille » en 2014 où on a mis en avant les verrous que les filles se mettaient à la puberté alors même qu’elles avaient pleins de rêves enfant, l’arrivée dans l’adolescence et l’acquisition d’un certain genre dans leur tête, leur mettaient des verrous et des freins à l’accomplissement de ces rêves. Ça a été une campagne qui a été extrêmement puissante, extrêmement bien reçue partout dans le monde, ça nous a ouvert beaucoup de portes et ça a aussi permis à beaucoup plus de marques de s’engager. On peut penser notamment à Ariel avec une campagne sur le meilleur partage des tâches domestiques entre homme et femme, le « Partage des tâches » qui avait été développé en France notamment. Et plus récemment, Gillette avec la campagne « The Best Men Can Be » à travers laquelle on a cherché à interroger les hommes sur leurs propres comportements et essayer de déconstruire les stéréotypes liés à la virilité et à la masculinité dans le monde. C’est une campagne qui a énormément buzzé on va dire, au niveau international et qu’on a décliné en France à travers la campagne « Ressemblez à l’homme que vous êtes ».

Pour une communication plus diverse : stratégie globale ou approche locale ?

Il n’y a pas de bonne réponse à la question de « vaut-il mieux avoir une campagne globale ou une campagne locale » pour finalement parler diversité. Ce qui est intéressant de constater c’est qu’il y a certains insights ou certains sujets qui ont vraiment une résonnance mondiale, si on pense par exemple à la puberté avec Always « Comme une fille » finalement cette campagne-là, elle a fonctionné quasi partout, sans retouche. Il y a des sujets qui sont peut-être un peu plus larges, un peu plus compliqués, un peu plus locaux. Par exemple, la déconstruction des stéréotypes masculins sur Gillette, où on a une approche plus locale parce qu’il va y avoir des thématiques qui vont davantage résonner avec un public ou un autre. La manière de fonctionner aussi, ça peut être une publicité globale qu’on va compléter au niveau local avec d’autres outils marketing par exemple la stratégie d’influence où des influenceurs vont pouvoir porter des messages et des thématiques qui vont résonner avec un public Français par exemple.

Un positive word pour conclure ?

Alors le positive word que je choisirais, c’est le mot égalité. On a récemment changé en fait le nom de notre politique qui était Diversité et Inclusion pour aujourd’hui parler d’Egalité, ce qui me semble encore plus large et encore plus positif parce que la diversité peut se concrétiser en un 1 million de cases qu’on n’arrivera jamais à toutes finalement lister. Alors que l’égalité, c’est quel que soit votre profil individuel, vous avez les mêmes chances de réussir ou d’accomplir vos rêves que la personne d’à côté.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire aussi...

Clara Gaymard et Gonzague de Bliginères - Co-fondateurs de Raise

Votre déclic engagement ? Alors c’est un article dans Libération de Mars 2012, première de couv’, il y avait marqué “Jeunes de France, barrez-vous, l’avenir est ailleurs.” On déjeunait ensemble […]

Lire l'article

Stéphane Hallaire, fondateur de Reforest'Action

Suite à l’édition 2021 de Change Now, la discussion continue avec la Positive Interview de Stéphane Hallaire Votre déclic engagement ? Je voulais créer une entreprise d’intérêt général et après […]

Lire l'article

Change Now, édition 2021 - la suite...

Suite à l’édition 2021 de Change Now, la conversation continue avec les Positive interviews de… Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises au Ministère du Travail Votre […]

Lire l'article
Mentions légales Politique de protection des données personnelles
Aller au contenu principal