Le digital engagé, futur de l’influence ?

9 avril 2021

Si une vidéo est présente au sein de cette publication, celle-ci ne sera lisible qu'après acceptation des cookies déposés par notre partenaire YouTube.

L’année 2020 a connu des audiences digitales exceptionnellement fortes avec +70% de navigation web observée lors du premier confinement, et un très fort engagement sur les médias sociaux, +61% par rapport aux taux d’utilisation habituels[1].Et c’est sur ces mêmes réseaux sociaux que se sont débridés certains freins au changement, “radicalisées” certaines prises de position et polarisées des tendances existantes.

Ces changements ont évidemment placé les entreprises dans une position inédite et particulièrement sensible : les entreprises audacieuses, dont les prises de parole et actions ont été pertinentes ont remporté l’adhésion des consommateurs. A l’inverse, choisir de continuer à perpétuer “l’ancien monde”, considérant que cette première alerte en sonne le déclin, a su se montrer particulièrement dommageable. Les entreprises ont été attendues comme moteur social à part entière, elles ne peuvent plus uniquement être “performantes” économiquement. Nous sommes ainsi entrés encore plus profondément dans l’ère de l’engagement.

2020 semble donc avoir été une année charnière pour l’influence marketing, avec un changement de regard des acteurs dans un contexte publicitaire sensible (une croissance digitale forte qui a chamboulé l’écosystème publicitaire et médiatique), une adaptabilité et une réactivité des annonceurs sur leurs prises de parole digitales, en mettant l’humain au cœur de ses communications.

Dans ce contexte, plusieurs tendances se dégagent pour l’année 2021.

En effet, les marques et les influenceurs travaillent dorénavant ensemble car ils partagent les mêmes valeurs (67% des micro-influenceurs ont déjà refusé des partenariats avec des marques dont ils ne partageaient pas les valeurs [2]) il y a un réel besoin d’authenticité, une volonté d’être plus transparent auprès des consommateurs et de pérenniser les relations marque/influenceur.

L’éthique prend une place plus que jamais prépondérante dans la relation avec les influenceurs, nous sommes dorénavant lancés dans une ère de l’engagement et la pandémie que nous venons de vivre est un accélérateur (mouvements Black Lives Matter, black Friday/green Friday, petits commerçants vs géants du numérique…). Les préoccupations des influenceurs comme des consommateurs s’accélèrent, imposant aux marques d’agir au quotidien et d’adapter dès lors, leurs stratégies de communication. En effet, dorénavant 57% des individus suivant des influenceurs déclarent aimer acheter les produits des marques qui s’engagent au niveau social et environnemental et 43% des individus suivant des influenceurs déclarent consommer des produits du commerce équitable et du commerce éthique [3]. Un réel changement de comportement est en marche.

Ces tendances marquent l’arrivée de nouvelles typologies d’influenceurs, qui ont des valeurs, qui les portent et les revendiquent auprès de leurs communautés :


[1] Source : Global Data from Kantar Covid 19 Barometers, Waves 1-5, 2020

[2] Source : Etude Webedia x Kantar Media, Future of Influence, Mars 2020

[3] Source : Etude TGI France 2020R2 / Ensemble pop 15+, Cible : individus déclarant suivre un ou plusieurs influenceurs

[4] 39% des micro-influenceurs considèrent important de partager avec leurs communautés leurs opinions sur des sujets de société. Source : Etude Webedia x Kantar Media, Future of Influence, Mars 2020

Justine Chanca & Laila Hentari

Publicis Consultants

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous traitons les données recueillies pour vous permettre de laisser des commentaires publics à nos publications.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement de vos données à caractère personnel, d’un droit à la limitation du traitement, ainsi que d’un droit d’opposition au traitement de vos données. Vous disposez également du droit de nous faire parvenir des directives spéciales relatives au sort de vos données à caractère personnel en cas de décès, et d’introduire une réclamation auprès de l’autorité de contrôle compétente. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles, vos droits et comment exercer vos droits, vous pouvez consulter notre Politique de protection des Données Personnelles.


Lire aussi...

#PositiveTalk - LGBTQI+ et le sens des mots

A l’occasion du Mois des Fiertés 2022, nous avons organisé un Positive Talk sur le thème « LGBTQI+ et le sens des mot » en partenariat avec têtu•connect. Cette conférence animée par Nicolas Pirat-Delprayelle est l’occasion de […]

Lire l'article

Pascale Boissier - Membre du Jury de Déontologie Publicitaire, experte développement durable

Il y a quelques semaines nous avons eu l’occasion d’échanger avec Pascale Boissier afin de parler du Jury de Déontologie Publicitaire, du greenwashing ou encore de l’autorégulation. Un échange enrichissant pour les […]

Lire l'article

Gilles Boeuf - Biologiste, Professeur à Sorbonne Université

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’environnement qui a lieu ce dimanche 5 juin nous vous partageons notre échange avec Gilles Boeuf, biologiste, professeur à Sorbonne Université. Dans cette […]

Lire l'article
Mentions légales Politique de protection des données personnelles
Aller au contenu principal