François Rouvier – Directeur du programme Renault Mobilize

17 septembre 2020

Le programme Renault Mobilize, c’est quoi ?

Le programme Renault Mobilize c’est un programme de social business inspiré du social business donc on peut appeler ça de l’économie inclusive ou de l’entrepreneuriat social qui est destiné à apporter des solutions de mobilité aux personnes des plus précaires, pour l’instant nous avons commencé en France, le tout en fonctionnant sur la base de modèles économiques qui soient autonomes.

Est-ce que le social business fait partie de l’ADN de Renault ?

Je ne peux pas dire que le social business fasse partie de l’ADN de Renault mais ce que l’on peut dire c’est que Renault est une entreprise populaire qui s’est donné pour mission depuis longtemps d’apporter des solutions de mobilité pour tous. En réalité, dans le « pour tous » on néglige souvent les plus précaires qui sont en dehors de nos radars. Le programme Mobilize vise donc à aller chercher ces publics là et à leur offrir des solutions puisqu’eux justement sont exclus des solutions de mobilité apportées par les grands constructeurs.

Qu’est-ce que Renault Mobilize apporte à Renault ?

Je peux dire que le programme Mobilize a apporté beaucoup de motivation aux collaborateurs. On a beaucoup de collaborateurs qui sont engagés à nos côtés à travers le fond d’investissement, qui font du mentorat, qui soutiennent des projets, qui collaborent, une équipe aussi qui a beaucoup grandi. Je dirai beaucoup de fierté aussi que leur entreprise s’engage sur ce sujet innovant, audacieux et puis je dirai beaucoup d’idées en interne, beaucoup d’innovations qui sont nées des collaborateurs eux-mêmes. En externe, Mobilize apporte d’abord des occasions de co-construction avec le monde associatif, avec des ONG, avec d’autres entreprises et puis peut-être que Mobilize a apporté aussi à certains un peu d’inspiration pour répliquer et puis inventer de nouveaux social business.

Le rôle des entreprises est-il déterminant sur les problématiques sociétales ?

Oui, je pense que le rôle de l’entreprise est déterminant sur son rôle sociétal, en tout cas la contribution est déterminante. La contribution économique ne fait aucun doute, la contribution environnementale aujourd’hui ne fait plus aucun doute, la contribution sociale pose encore question. Pour moi, elle ne pose plus de questions, c’est un devoir, c’est une urgence que les entreprises s’engagent. L’Etat ne peut plus tout faire que ce soit en France, en Europe ou dans le monde, le rôle de l’entreprise est donc indispensable pour faire en sorte que notre monde soit plus inclusif et plus juste.

Un Positive Word pour conclure ?

Alors ce seront two positive words qu’il s’agit de conjuguer : c’est le mot utopie et le mot réalisme ou pragmatisme parce que ce dont on parle c’est bien de cela. C’est à la fois de fixer des objectifs de l’ordre de l’utopie et en même temps de les concilier avec la réalité et de les faire fonctionner dans des modèles économiques durables.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire aussi...

Replay - Positive for You - L'obsolescence programmée

Accédez ici au replay du dernier Positive for You, animé par Laetitia Vasseur de l’association Halte à l’Obsolescence Programmée. Le Positive for You Le Positive for You est une conférence […]

Lire l'article

Clara Gaymard et Gonzague de Bliginères - Co-fondateurs de Raise

Votre déclic engagement ? Alors c’est un article dans Libération de Mars 2012, première de couv’, il y avait marqué “Jeunes de France, barrez-vous, l’avenir est ailleurs.” On déjeunait ensemble […]

Lire l'article

Stéphane Hallaire, fondateur de Reforest'Action

Suite à l’édition 2021 de Change Now, la discussion continue avec la Positive Interview de Stéphane Hallaire Votre déclic engagement ? Je voulais créer une entreprise d’intérêt général et après […]

Lire l'article
Mentions légales Politique de protection des données personnelles
Aller au contenu principal