Vanessa Bouquillion – Head of Civic Engagement chez BNP Paribas Group

1 juillet 2019

Chez BNP Paribas, vous avez choisi d’être une entreprise engagée. Pourquoi ?

Chez BNP Paribas, nous avons choisi d’être une entreprise engagée, parce que, pour paraphraser notre CEO Jean-Laurent Bonnafé, personne n’aura à gagner dans un monde qui perd.

Etait-ce en résonance avec une attente, une tendance consommateurs ou une tendance interne auprès des collaborateurs ?

Le tout à la fois. En résonance avec une tendance sociétale très forte, qui veut que les jeunes talents sortis des grandes écoles sont en quête de sens et notre Directeur Général en a tout à fait conscience, donc on a décidé de créer cette Direction de l’Engagement de l’entreprise au sein de son groupe pour pouvoir accélérer la question de l’engagement citoyen. En résonance avec les salariés, qui font du volontariat dans des associations et des ONG depuis plus de 20 ans chez BNP Paribas. En résonance avec les attentes consommateurs même si en tant que banque on est moins impacté que certains produits, mais ça va venir.

La volonté d’être perdu comme une entreprise engagée, qu’est-ce que ça change chez BNP Paribas au quotidien ?

Ça change tout et rien à la fois. Comme je l’ai dit, la Direction de l’Engagement entre résonance avec une attente interne très forte, sur un public extrêmement mature sur les questions d’engagement citoyen. Donc à la fois, c’est quelque chose qui n’est pas nouveau pour eux, puis ça change tout parce que ça crée de la fierté : vous avez des salariés qui, depuis des années, étaient engagés dans leurs activités professionnelles, commerciales ou annexes, qui cette fois-ci se retrouvent sur le devant de la scène, et ça change beaucoup de choses.

Est-ce que vous pouvez nous donner un ou deux exemples récents d’engagements entrepris par BNP Paribas ?

Je peux vous donner deux exemples. Un exemple financier : les Positive Incentive Loans. Ce sont des crédits, des lignes de crédit qui sont ouvertes par BNP Paribas à des grands corporates. Au fur-et-à-mesure que l’entreprise cliente va atteindre ces objectifs de RSE, BNP Paribas va baisser le coût de son crédit. Ca, c’est typiquement une action engagée concrète, au coeur du business. Je peux vous donner un autre exemple, assez décalé, c’est l’Ascenseur : l’Ascenseur est un lieu au coeur de Paris dédié à la question de l’égalité des chances. Ce sont une vingtaine d’associations qui sont venues voir BNP Paribas il y a un an et demi, pour nous demander de l’aide pour trouver des locaux, et très vite nous avons basculé d’une action de mécénat classique leur donner de l’argent pour payer le loyer à la co-création d’un lieu ensemble, et ça parce que les associations en question, pour 13 des 19 présentes, il s’agissait de nos partenaires historiques et on était capable de passer le coup d’après et de créer un incubateur d’innovation sociale inédit en France.

Pour conclure, un conseil aux entreprises qui réfléchissent à leur raison d’être ?

Un conseil ? Je dirais, un peu de contraintes. La bonne volonté, c’est effectivement la clé de l’engagement, on ne s’engage pas sous la contrainte, mais si on veut avoir un impact systémique dans son entreprise et à l’extérieur, il faut donner quelques clés aux managers pour les aider à faire les choses différemment. Chez BNP Paribas, on s’est fixés des objectifs très ambitieux, et on les a inscrits dans nos objectifs Groupe, et donc ça veut dire qu’ils sont indexés sur une part des incentives des managers, donc des bonus. Et je pense que, à partir de là, ça change les choses.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire aussi...

Une semaine pour mieux parler du para-sport dans les médias et inciter à pratiquer – Faire-Face.fr

Ce que nous pouvons faire : En France, les émissions et interviews autour du para-sport ne représentent que de 0,3% à 0,9% de la rubrique sport en télévision et radio. Sensibilisons […]

Lire l'article

Schneider Electric : comment devient-on l'entreprise la plus durable du monde ? - L'ADN

Ce qui nous positive :  Selon le magazine Corporate Knights, Schneider Electric serait l’entreprise la plus durable au monde avec une part de 70% de son chiffre d’affaires considérée comme « verte ». En […]

Lire l'article

Air France : inclusion et respect de la diversité - AIRJOURNAL

Ce qui nous positive :  À l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre l’homophobie et la transphobie le 17 mai 2021, Air France a organisé deux vols événementiels « […]

Lire l'article
Mentions légales Politique de protection des données personnelles
Aller au contenu principal