Matthieu Orphelin – Député à l’Assemblée nationale

10 novembre 2020

Suite au Positive Talk du 15 octobre sur le rôle de la publicité dans la transition écologique, la conversation continue avec la Positive Interview de Matthieu Orphelin, Député à l’Assemblée nationale.

Quelles attentes de la société civile sur la publicité responsable ?  

Les citoyennes et les citoyens veulent que la publicité soit un acteur positif pour la transition écologique. Près de 90 % d’entre eux pensent que la publicité incite trop à la surconsommation aujourd’hui. Plus de 80 % d’entre eux souhaiteraient voir la publicité restreinte sur les produits les plus émetteurs de gaz à effet de serre. Il y a une demande formidable des citoyens pour que la publicité soit un acteur, un vrai acteur de la transition écologique.

Comment instaurer un dialogue entre le politique et les entreprises ?

La bonne méthode c’est d’avoir un vrai dialogue, de chercher ensemble le compromis, d’essayer de se comprendre. Il faut pour cela que chacun sorte des postures. C’est ce que l’on a essayé avec notre proposition de loi en auditionnant l’ensemble des acteurs et en essayant de trouver quel est le bon chemin pour l’évolution du monde de la publicité. Pour aller vers plus de publicité sur les produits et services les moins consommateurs d’énergies ou de ressources, les moins émetteurs de gaz à effet de serre. On ne va pas tout faire du jour au lendemain mais définissons ensemble ce chemin.

Comment construire le chemin de la transition écologique ensemble ?

L’envie, c’est de dialoguer. C’est de trouver la solution ensemble. On peut être le pays le plus innovant au monde sur la prise en compte des enjeux environnementaux et climatiques dans la publicité. La publicité, c’est ce formidable levier de créativité, il faut le mettre au service de la transition écologique. J’ai envie de la valoriser, je ne suis pas anti-pub, je pense que la publicité peut faire beaucoup plus et mieux pour le climat, c’est tout l’enjeu du secteur aujourd’hui.

Un Positive Word pour conclure ?   

Nous allons y arriver ensemble. Rien n’est perdu, bien sûr les défis sont énormes sur la perte de biodiversité, sur le changement climatique, sur l’écologie. Mais on peut y arriver. Pour cela, on doit y travailler tous ensemble.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire aussi...

Une semaine pour mieux parler du para-sport dans les médias et inciter à pratiquer – Faire-Face.fr

Ce que nous pouvons faire : En France, les émissions et interviews autour du para-sport ne représentent que de 0,3% à 0,9% de la rubrique sport en télévision et radio. Sensibilisons […]

Lire l'article

Schneider Electric : comment devient-on l'entreprise la plus durable du monde ? - L'ADN

Ce qui nous positive :  Selon le magazine Corporate Knights, Schneider Electric serait l’entreprise la plus durable au monde avec une part de 70% de son chiffre d’affaires considérée comme « verte ». En […]

Lire l'article

Air France : inclusion et respect de la diversité - AIRJOURNAL

Ce qui nous positive :  À l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre l’homophobie et la transphobie le 17 mai 2021, Air France a organisé deux vols événementiels « […]

Lire l'article
Mentions légales Politique de protection des données personnelles
Aller au contenu principal